Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2011

Fers et Lames : photos

 

forge,forgeron,japon,japonais,aveyron,12,sabre,lame,couteau,katana,tanto,kendo,art,acier,fer,culture,bas fourneau,tatara,tamahagane,enclume,marteau,polissage,gravure,midi pyrénées,musée,arles,tsuba,foureau,science,technique,brique,minerai,coutelier,rodez,bozouls,sauclières,aito,naginata,domaine de gaillac,démonstration,association,pierre nadeau,sotaro matsumura,sumihira manabe,mali irie,mottais,exposition,montrozier,ségur,capdenac 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sotaro MATSUMURA, Sumihira MANABE et Pierre NADEAU

Les photos de la démonstration de forge japonaise organisée par le K12 et Fers et Lames à Sauclières en septembre 2011.

 

06/09/2011

Livre d'Or Fers et Lames 2011

Merci à toutes et tous ceux qui sont venus, parfois de très loin, rencontrer les forgerons japonais et assister à l'ensemble de la manifestation.

Un livre d'or permettait sur place de laisser tous les ressentis et appréciations. Pour ceux qui n'ont pas pu le faire, nous vous ouvrons cette page. Alors, laissez vos commentaires ci-dessous. Merci par avance

27/06/2010

Projet Japon

Pour 2011, le K12 a lancé le projet de faire venir des forgerons japonais pour des démonstrations dans l'Aveyron. En effet, Dominique Bargiel a effectué trois voyage au Japon en 2006, 2007 et 2008. C'est ainsi qu'il a rencontré plusieurs professionnels sur place, et qu'il entretient des relations suivies avec eux.projet japon.jpg

Afin de mener à bien le projet, l'Association K12, créée officiellement cette année, est en contact avec des organismes, organisateurs, entreprises locaux.

Tout partenaire qui souhaite soutenir le projet peut contacter le K12 :

tatara12@wanadoo.fr

 

« Mon projet est de faire déplacer les forgerons japonais. La théorie c'est bien beau mais il faut mettre en pratique. Cela fait 25 ans que je fais des recherches sur le sabre, sur la fabrication du métal, en consultant des archéologues mais rien ne vaut la pratique », confie Dominique Bargiel, qui s'est rendu trois fois au pays du soleil levant. « On part d'un caillou et on termine avec la lame. Il faut beaucoup d'effort pour comprendre les étapes. Il faut aussi beaucoup d'expérience pour maîtriser. Parfois c'est un peu décourageant », ajoute- t-il.

Midi Libre - juin 2010 - Article d'Olivier Courtil